Espagne, le pays pour investir

description Article

Julio Menchaca Vite

Pour la huitième année consécutive a été publié le « Baromètre du climat des affaires en Espagne du point de vue des investisseurs étrangers », publication réalisée par ICEX-Invest in Spain Multinationales par la marque Espagne et l’International Center for Competitiveness (ICC) de l’IESE. Les entrepreneurs interrogés, principalement originaires d’Allemagne, des Etats-Unis, de France, d’Italie et du Royaume-Uni, sont ceux qui investissent le plus dans le pays.

Les chiffres parlent cette fois d’un contexte idéal pour investir en Espagne, les meilleurs secteurs évalués en 2015 par l’investisseur étranger étant l’infrastructure, le capital humain et la qualité de vie. La reprise économique signifie également une augmentation optimiste dans la projection de la taille du marché, ce qui rend très intéressant le fait de se centrer sur ce pays comme objectif d’investissements.

Ces quatre aspects sont les plus remarquables mais il convient de remarquer qu’il y a une amélioration dans l’appréciation de tous les domaines évalués, outre ceux déjà mentionnés, et concernant les aspects de la fiscalité, l’environnement réglementaire, les coûts, le financement et l’innovation.

Les investisseurs ont mis en relief la qualité des écoles de commerce et ils soulignent l’importance de la mobilité dans les aéroports et les chemins de fer, comme aspects qui ont un impact positif sur le développement des entreprises.

Cette étude montre également un scénario pour les prochaines années dans lequel, entre 2016 et 2018, 95% des investisseurs interrogés ont prévu d’augmenter ou de maintenir leurs investissements. Pour la période 2017-2018, 95% des entreprises étrangères ont envisagé d’augmenter ou de maintenir leur main-d’œuvre et 96% pensent que leur chiffre d’affaires se maintiendra ou augmentera.

Si nous détaillons par pays, nous pouvons trouver des similitudes dans les perspectives, mais avec certaines particularités. Par exemple, les pays les plus intéressés par des investissements sont l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France ; et ceux qui ont les meilleures prévisions de chiffre d’affaires pour leurs entreprises sont les États-Unis et l’Allemagne.

D’autre part, on observe des différences significatives dans les raisons d’investir en Espagne. Les entreprises américaines apprécient la qualification de la main-d’œuvre, les italiennes la proximité culturelle et la langue espagnole, et les britanniques donnent plus de poids à l’accès au marché domestique qu’à l’accès à d’autres marchés.

La publication aborde également les mesures qui pourraient encourager de nouveaux investissements, et elle coïncide sur le fait que les aspects à améliorer sont le cadre financier, la réduction des charges administratives et la flexibilité du marché du travail, élément qui revient de manière récurrente dans les rapports précédents.

Ces perspectives sont clairement positives et nous montrent que le marché continue de montrer des signes de reprise, et nous pouvons donc nous attendre à ce que les investissements en Espagne continuent d’augmenter, au moins au cours des 2 prochaines années.

Asian Desk|French Desk|Immigration|Transactions, fusions et acquisitions description Article