Les fusions et acquisitions en Espagne : un marché en constant mouvement

description Article

Xiomara Jiménez Rodríguez

Depuis le début de l’année, le marché des fusions et acquisitions espagnol a montré un rythme dynamique et prometteur. Jusqu’au mois de mai, des données impressionnantes ont été enregistrées, reflétant l’attrait et l’activité croissante dans ce domaine.

Malgré une baisse de 18 % en mai, (par rapport à la même période de l’année précédente), un capital mobilisé de 4 089 millions d’euros a été atteint au cours de ce mois (selon le rapport mensuel TTR), démontrant ainsi un flux constant d’investissements et de transactions sur le marché espagnol.

Le secteur qui s’est particulièrement distingué dans le domaine des fusions et acquisitions est celui de l’immobilier. Cette année, il a été le plus actif, enregistrant un total de 260 transactions. Cela peut être attribué à la reprise et à la croissance soutenue du secteur immobilier en Espagne (à la suite de la pandémie mondiale causé par le COVID-19), ainsi qu’à la demande croissante de biens immobiliers, qu’ils soient résidentiels ou commerciaux, un phénomène que nous observons chez AGM Abogados, tant au sein de notre département de Real Estate que celui de M&A.

En plus de mettre en évidence le secteur immobilier, il est également pertinent de mentionner le secteur de l’internet, du logiciel et des services informatiques, qui occupe la deuxième place en termes d’activité transactionnelle, avec un total de 143 opérations. Ce secteur témoigne de l’essor de la technologie et de la numérisation dans l’environnement des entreprises espagnoles, stimulant la demande pour les entreprises innovantes et technologiques.

En ce qui concerne le secteur des services IT, Francisco Lacasa, associé responsable du département M&A chez AGM Abogados, indique que : « d’après notre expérience, ce secteur présente certains des multiplicateurs les plus élevés parmi les opérations que nous traitons au sein du cabinet, et nous prévoyons d’ailleurs que le nombre de deals dans ce secteur augmente au cours du second semestre de l’année ».

Par ailleurs, les transactions en capital-investissement (Private Equity) et en capital-risque (Venture Capital) ont également joué un rôle important sur le marché espagnol des fusions et acquisitions. Jusqu’au mois de mai, 98 transactions en capital-investissement et 225 transactions en capital-risque ont été enregistrées. Ces données reflètent l’intérêt et la confiance des investisseurs étrangers dans l’écosystème entrepreneurial espagnol, soutenant des entreprises à différents stades de croissance et renforçant l’économie entrepreneuriale du pays.

Dans l’ensemble, le marché transactionnel espagnol a enregistré un total de 1 036 opérations jusqu’au mois de mai, d’une valeur totale de 25 580 millions d’euros. Ces chiffres témoignent de la solidité et du dynamisme du marché des fusions et acquisitions espagnol, ainsi que de sa capacité à attirer des investissements étrangers et à générer des opportunités de croissance des entreprises.

Comme nous pouvons le constater, le marché des fusions et acquisitions espagnol continue de prospérer. Les données enregistrées jusqu’au mois de mai, selon le rapport mensuel TTR mentionné, confirment son dynamisme et son potentiel, avec un capital mobilisé significatif et une activité transactionnelle élevée. Les secteurs de l’immobilier, de l’internet, des logiciel et des services informatiques mènent la marche, générant des opportunités et des défis pour les investisseurs et les entreprises. Pour les spécialistes en M&A d’AGM Abogados, ce marché en mouvement constant reflète la vitalité et l’attrait de l’économie espagnole, offrant un terrain fertile pour la croissance des entreprises et la création de valeur.

Pour plus d’informations ou pour contacter notre département M&A, cliquez ici.

French Desk|Transactions, fusions et acquisitions description Article